Diversité de créateurs dans l’Érable

THETFORD MINES 12 septembre 2016— D’édition en édition, l’événement culturel le plus complet de la région vous permet de découvrir et redécouvrir les différents secteurs d’une grande région sous l’angle de la culture et de la nature, de la créativité et du talent. Pour cette 18e édition, faites une incursion dans le secteur pour le moins pittoresque des municipalités de Saint-Ferdinand et d’Irlande.

En fait, le centre du village de Saint-Ferdinand et son lac William, le secteur de Vianney et la municipalité voisine Irlande sont uniques et incontournables. Ajoutez-leur la touche particulière des 11 exposants et vous obtiendrez alors des sites qu’il faudra absolument visiter et revisiter.

Au cœur du village de Saint-Ferdinand, le photographe Philippe Boite, originaire de Mons en Belgique, exprime son art notamment par le biais de photographies des environs du lac William. Il en produit des cartes postales et des cartes de vœux, encadrées ou imprimées qui graveront vos souvenirs de cette belle région.

Offrant une vue plongeante sur Saint-Ferdinand, le secteur de Vianney1, accueillera les visiteurs dans deux lieux différents. Empruntez la route Vianney et découvrez sept créateurs bien différents.

Marie-Claude Garneau vous convie à son atelier de couture de la route Vianney. Adoptant les valeurs éco responsables, elle crée des vêtements et des accessoires au design original tout en donnant une deuxième vie aux matériaux textiles.

Plutôt que le centre des loisirs de Saint-Ferdinand, c’est la salle paroissiale du Secteur Vianney qui accueillera sept créateurs exerçant leur art dans des domaines différents.

Invitée d’honneur à cette 18e édition de l’événement, Guylaine Walsh, chapelière, connaîtra certainement le succès avec ses chapeaux originaux confectionnés avec des cravates recyclées.

Claude Doyon ne cédera pas le pas au chapitre de l’originalité avec ses lampes de style urbain, industriel et vintage. Il en sera de même avec ses accessoires utiles fabriqués de bois et de tuyaux.

Portraitiste de grand talent, Marie-Josée Larochelle ne passe habituellement pas inaperçue. Vous reconnaîtrez sans contredit ses portraits au pastel et ses reproductions grand format.

L’artiste peintre Sonia Grondin sera aussi au rendez-vous avec ses toiles à l’huile et ses peintures réalisées à la spatule révélant le regard qu’elle porte sur la nature et la vie. Louise Daigle affectionne les grands formats pour réaliser ses toiles à l’huile et à l’acrylique. Dalou vous impressionnera avec les fruits et les fleurs qu’elle dépeints dans ses œuvres.

Inspirée particulièrement par les oiseaux et les fleurs dont elle fait ses sujets de prédilection, Denyse Proulx oeuvre avec le bois recyclé et le vitrail à l’ancienne. Elle fait également de la conception florale.

Comme si la variété n’était pas suffisamment grande, Marthe Coulombe vous fera rêver avec ses bijoux. Qu’ils soient conçus à l’aide de bronze, d’aluminium ou de pierres semi-précieuses, ils vous raviront.

De plus, tout près de Saint-Ferdinand, au Manoir d’Irlande, les visiteurs découvriront l’audace et l’originalité du designer André Grégoire. Qu’il s’agisse de ponchos, de vestes, de kimonos, de capes ou de cols à plume originaux, ils sont uniques en leur genre.

Enfin, toujours à Irlande, pour vous réchauffer le cœur et le corps, des tricots originaux réalisés avec la laine de ses alpagas, du savon au lait d’ânesse, du savon du pays et se trouveront à l’enseigne de Douceur d’ange de Josée Cadieux.

Cette incursion au Pays de l’Érable sera l’occasion d’admirer des paysages colorés et de constater l’esprit créatif de ces créateurs tant au niveau des vêtements, des bijoux, de l’art pictural, des objets utilitaires ou décoratifs.

1 Un changement important à noter
Le regroupement de créateurs prévu au Centre Gaston-Roy a été relocalisé quelques kilomètres plus loin dans le Secteur de Vianney. Suivez les indications ou consultez les informations sur le site internet du Chemin des Artisans.

NELSON FECTEAU

Pin It on Pinterest

Share This